Elevage des Charmes élevage d'arabe Shagya de sport en Haute Saône

Élevage des Charmes

ARABE SHAGYA

L'arabe Shagya et nous

Dés mon plus jeune âge, j’ai eu la chance d’être au contact de l’Arabe Shagya. En effet, j’ai grandi et travaillé au sein d’un haras de Trakehner (chevaux de sang allemand) qui utilisait fréquemment l’arabe Shagya comme améliorateur de race. Les meilleurs chevaux de l’élevage étaient de pures Arabes Shagya ou présentant un pourcentage élevé de sang Shagya : un tempérament équilibré, un caractère en or, une polyvalence hors du commun, un coup de saut remarquable et d’exceptionnelles prédispositions à l’endurance.

Nous avons choisi la Franche-Comté, terre natale de mon mari, pour ses vastes champs, ses terres argilo-calcaire et son climat continental idéal pour produire des chevaux robustes, en bonne santé, d’un pied sur et endurant.

Nous avons sillonné l’Europe afin de trouver les meilleures juments arabes Shagya pour lancer notre élevage. Seules les juments d’un modèle irréprochable, dotées d’un caractère équilibré et d’une belle locomotion ont eu accès à notre élevage. Toutes nos juments sont issues de pères ELITE et/ou de grands performeurs sportifs ou de lignées très rares.

C’est le début de l’Elevage des Charmes.

Les particularités de notre élevage

Principes d'élevage

L’Elevage des Charmes est conduit selon les principes de l’agriculture biologique, sans utilisation d’engrais chimiques, pesticides ou fongicides. Les aliments utilisés sont de toute fraicheur, produits sur notre ferme ou par des agriculteurs alentours pratiquant l’agriculture biologique ou raisonnée. Le foin est issue de prairies naturelles permettant un apport riche en graminées.

Le troupeau est suivi en homéopathie et phytothérapie. Les médicaments issus de l’allo-pathie ne sont utilisés qu’en cas de nécessité.

Une grande liberté pour les chevaux

L’Elevage des Charmes prône la vie en plein air intégral et en stabulation libre permettant ainsi aux chevaux d’assouvir leurs cinq besoins fondamentaux :

- L’Air : circulant 24h/24h afin de minimiser les maladies respiratoires et les allergies.

- La Nourriture : disponibilité fourragère/eau 24h/ 24h afin de minimiser les coliques et de ne pas faire apparaître des problèmes de comportement tels que les tics à l’appui, à l’ours, tous issus de l’ennuie du cheval et à son confinement.

- La Lumière : le cheval est un animal de la steppe qui a un besoin très important de lumière pour se sentir bien et que ses hormones travaillent au maximum.

- Le mouvement en permanence : les chevaux parcourent à l’état sauvage entre 15-30 km par jour, une vie au box est contraire à leurs besoins spécifiques.

- La vie en troupeau : le cheval est un animal grégaire qui a besoin de congénères pour mener une vie équilibrée.

Nous offrons à tous nos chevaux (poulinières, étalons, poulains et chevaux de sport) une vie en plein air intégral et en stabulation libre. Les quelques boxes (très spacieux et lumineux) ne sont utilisés que pour les poulinages, afin de faciliter la surveillance.

troupeau de l'élévage des Charmes
L’élevage travaille en équitation éthologique

La méthode d’équitation éthologique consiste tout d’abord à mieux faire connaissance avec le cheval en utilisant des exercices au sol qui permettent de créer un lien de confiance et de respect mutuel.

Cette méthode ne repose pas (comme certaines autres formes d'équitation populaire) sur la domination mais sur le "partenariat". La finesse est une bien meilleure arme que la force, mais aussi plus difficile à manier, surtout quand l’Homme est convaincu de sa supériorité sur le cheval.

Cette méthode permet d’établir des relations étonnantes. D’un cheval dit « difficile », il est possible d’obtenir un cheval qui se laisse guider facilement, acceptant la présence de toutes sortes d’objets (même bruyants) et montable sans bride ni selle, le tout sans stress inutile pour l’animal.

Quelques principes importants de notre travail éthologique:

- La possibilité de fuite pour le cheval : il ne doit pas se sentir entravé et doit choisir lui-même la situation qu’il préfère à partir du rapport confort/inconfort.

- La conservation de l’attention du cheval sur son dresseur.

- L’acceptation par le cheval du contact humain sur la totalité de son corps.

- La confiance du cheval envers l’Homme : ne jamais trahir sa confiance et ne jamais basculer dans l’affrontement.

Plus encore que dans l’équitation traditionnelle, ces méthodes s'appuient sur la bonne volonté du cheval et sur sa capacité à coopérer spontanément avec l'Homme.